La Convention d'Organisation Touristique Territoriale (COTT)

Après une première génération de mise en œuvre sur la période 2011-2013, le Département de la Gironde a décidé, pour la période 2014-2017, de reconduire le dispositif contractuel COTT, d’appui aux territoires. Un double objectif est affiché : l’organisation touristique et de structuration de l’offre touristique.

Sous l’impulsion de l’Union des Offices de Tourisme en Libournais, le Grand Libournais s’est engagé, en 2014, dans un programme d’actions articulé autour de 2 grands axes : 

  • l’organisation territoriale des acteurs,
  • la structuration et le développement de l’offre touristique, autour des filières œnotourisme et itinérance, symbolisés par la mise en place, en 2016, au moment de l'ouverture de la Cité du Vin de Bordeaux, de 6 "Routes du vin de Bordeaux" sur l'ensemble du département de la Gironde ; qui en Grand Libournais se dénomme "Saint-Emilion - Pomerol - Fronsac".

Contact // Stéphane DAUDELIN

PACTE libournais

Depuis 2015, le Département de la Gironde a impulsé une stratégie intitulée « Gironde 2033 », en faveur des solidarités humaines et territoriales, fondée sur le dialogue et la proximité. Des Conseils de territoire ont été organisés et ont permis de co-construire le Livre Blanc des territoires girondins, puis le premier volet, d'engagement stratégique du Libournais (adopté par l'assemblée départementale le 30 juin 2016). Dessinant les grandes lignes directrices d'une feuille de route commune, ce premier volet du PACTE (Programme d'Actions et de Coopérations TErritoriales) libournais doit faire l'objet d'une identification des porteurs de projets, des initiatives, des partenariats à construire.

Dès octobre 2016, de nouveaux Conseils de territoire seront l'occasion de partager les engagements du Grand Libournais et du Département autour d'une feuille de route opérationnelle qui démarrera dès 2017. La question du projet de territoire du tout nouveau PETR sera au coeur des discussions.

Contact // Jean-Charles JOURDAN

Structuration Touristique des territoires

En 2014, le Conseil Régional d’Aquitaine a lancé un appel à projets intitulé « Structuration touristique des territoires ». Après deux sessions de sélection organisées en 2014, le Grand Libournais a décidé, en 2015, sous l’impulsion de l’Union des Offices de Tourisme en Libournais, de s’engager dans un programme d’actions partagé, qui s’articule autour de 3 grands : 

  • l’amélioration de l’organisation générale de la filière touristique,
  • la consolidation des actions de professionnalisation,
  • le déploiement collectif et partagée d’opérations destinées à développer la qualité des services. 

Contact // Stéphane DAUDELIN 

APPEL A PROJET REGIONAL.pdf
Document Adobe Acrobat 3.6 MB

Le Contrat Territorial Unique (CTU)

En décembre 2013, le Conseil Régional d’Aquitaine a adopté de nouvelles orientations pour la politique contractuelle, qui régit les relations de la Région avec les territoires de projet construits autour des Pôles d’Equilibres Territoriaux et Ruraux (PETR), des Pays et des Communautés d’Agglomération. Cette politique contractuelle a pour objectif de compléter et approfondir les différentes politiques sectorielles régionales.

Signé avec un territoire de projets qui en aura manifesté l’intention, et qui aura élaboré, sur un périmètre pertinent, un projet de développement mobilisant les forces socioéconomiques, la représentation citoyenne et les collectivités locales, le Contrat Territorial Unique peut regrouper plusieurs composantes contractuelles, au regard de la situation socioéconomique du territoire considéré. Le CTU du Grand Libournais se compose :

  • des Contrats de Programmation Territoriale (CPT), auxquels chacun des EPCI peuvent prétendre ;
  • des Contrats de Cohésion et de Développement Territorial (CCDT), pour la Communauté d’Agglomération du Libournais, les Communautés de Communes Castillon-Pujols et du Pays Foyen, et le Pôle Territorial du Grand Libournais (appui à l’ingénierie territoriale) ;
  • un Contrat Aquitain de Développement de l’Emploi Territorial (CADET), destiné à accompagner prioritairement la mutation économique du secteur industriel de la vallée de l’Isle.

Contact // Jean-Charles JOURDAN

CONVENTION CADRE CTU.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB

Le Contrat de Ruralité

C'est pour promouvoir des ruralités dynamiques, innovantes et solidaires que les contrats de ruralité ont été instauré. Ce nouveau dispositif doit permettre l'émergence et la mise en oeuvre de projets de territoire partagés entre l'Etat et les collectivités. Dotés de crédits spécifiques de l'Etat chaque année, il ambitionne de favoriser la constitution d'un cadre de cohérence des investissements publics.

Chaque contrat doit s'articuler autour de 6 volets (1. Accès aux services et aux soins, 2. Revitalisation des bourgs centres, 3. Attractivité du territoire, 4. Mobilités, 5. Transition écologique, 6. Cohésion sociale). Il recense les actions, les calendriers prévisionnels de réalisation et les moyens nécessaires pour les mettre en oeuvre.

Le contrat de ruralité est conclu entre l'Etat, représenté par le préfet de département, et le porteur du contrat.

En Grand Libournais, c'est le PETR qui a porté la démarche d'élaboration, conjointement avec les services de la sous-préfecture de l'arrondissement de Libourne, et en partenariat avec ses 5 EPCI membres et les 137 communes incluses dans son périmètre d'intervention.

La signature du Contrat de Ruralité du Grand Libournais a eu lieu le mardi 7 mars 2017, pour une période allant de 2017 à 2020. Cette signature inaugure un nouveau dispositif de gouvernance que caractérise un Comité de Pilotage associant les services de l'Etat, le PETR et l'ensemble des collectivités maîtres d'ouvrage (EPCI, syndicats intercommunaux et communes).

Contact // Jean-Charles JOURDAN

Contrat de ruralité.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

AGENDA

  • vendredi 5 mai  à 10h : Comité de Pilotage SCoT - Foyer polyvalent de Saint-Laurent-des-Combes.